Imprimer la page en noir et blanc  Un coup de main  La carte du site  Faites le pont avec notre site!  Abonnez-vous au flux RSS!   Vous désireriez traduire certains messages ? Contactez-nous!
Nous suggérons aux lecteurs qui découvrent les messages de lire d'abord les fondements.
Avant un changement d'hébergeur, pour des raisons techniques le site ne sera plus nourri de nouveaux textes, sauf urgence, entre le 8 et le 30 septembre.
Le site restera en ligne.

Travail sur soi
Le processus de libération

Question : Pour quelqu’un qui souffre d’une maladie qui provient d’une accumulation d’émotions, de traumatismes qui n’ont pas été évacués, comment arriver à les nettoyer, à les retrouver, à les identifier, à faire table rase pour arriver à repartir ?

« Il y a plusieurs méthodes, plus ou moins bonnes d’ailleurs, et nous aimerions vous dire ceci : si vous avez le courage de regarder un petit peu votre fonctionnement, (ce qui n’est pas toujours facile parce que les êtres non seulement ne perçoivent pas ce qu’ils sont mais inconsciemment sont très indulgents envers eux-mêmes),  si vous avez le courage de regarder en face vos comportements, vos émotions inutiles, vos entêtements, vos exigences souvent vaines ou non fondées, si vous avez aussi le courage de rectifier avec une totale confiance, ( il vous faut du courage pour changer vos habitudes, vos comportements, votre caractère), vous entamez un processus de libération.

En fait, le processus de libération est un enchaînement ! A partir du moment où vous commencez à libérer une émotion, vous en libérez deux, trois, dix, vingt. C’est le même processus que celui les dominos qui tombent les uns après les autres ou c’est comme si vous tiriez le bon bout du fil pour défaire tout un écheveau.

La plus grande, la plus belle aide que vous puissiez avoir pour votre libération, c’est réellement l’investigation personnelle ! Parfois vous savez les choses intuitivement mais vous n’en tenez pas compte car elles peuvent vous déranger ou n’ont pas encore pris forme dans votre mental.

Il faudrait que vous puissiez revoir, en introspection, tout ce que vous avez pu vivre émotionnellement, tous vos manques, même ceux vécus dans votre enfance. Vous les nettoyés au cours de votre vie si vous avez retrouvé un équilibre émotionnel, un équilibre relationnel (essentiellement un équilibre relationnel avec vous-mêmes parce que souvent, dans vos comportements, vous affirmez une chose et vous faites le contraire sans vous en rendre compte ou en l'ignorant volontairement).

En fait, ce que vous appelez le nettoyage est beaucoup plus simple que vous le supposez  ! Votre mental agit comme une frein ! Parfois au lieu de vous aider , il vous embrouille, il vous perturbe même.  Evitez d’être trop rigoureux, assouplissez-vous le plus possible dans vos relations, dans vos comportements, tout n’est pas blanc, tout n’est pas noir, il faut toujours mettre de la nuance dans vos vies ; prenez également conscience que la plus grande aide c’est quand même l’Etre Divin qui est en vous.

Bien sûr, vous pourriez nous dire : nous travaillons avec l’Etre Divin qui est en nous mais nous n’avons pas de résultats puisque nous avons déclaré tel ou tel traumatisme dans notre corps ! Nous vous répondrons : il n’y a pas de réels traumatismes lorsque la confiance est présente et que la certitude de votre pouvoir intérieur est totale mais… car il y a un grand mais à tout cela, si vous faites un travail avec votre Divinité mais qu’à côté, par votre comportement, vous êtes en décalage avec vous-mêmes, le travail de l’Etre Divin ne peut pas s’appliquer. Il faut qu’il y ait harmonie entre votre comportement et ce que vous demanderez à l’Être de Lumière qui est en vous.

Si vous êtes en révolte, vous pouvez demander de l’aide à votre Être Divin,  mais il n’entendra pas en raison des énergies que vous génèrerez par vos colères intérieures, par vos révoltes, par votre non-acceptation de ceux qui vous entourent ou du comportement d’autrui. Comment voulez-vous que l’Être Divin puisse vous entendre, puisse mettre en réalisation ce que vous lui demandez ? C’est là que parfois vous faites fausse route, vous travaillez à un certain niveau sur vous et vous détruisez d’une autre façon le travail que vous avez fait.

Pour travailler efficacement avec l’Etre de Lumière qui est en vous, il faut déjà avoir instauré  au plus profond de vous-mêmes un minimum de paix  ! Vous pourriez nous dire : mais nous sommes en paix ! Nous vous dirons : vous ne l’avez pas s’ il y a encore dualité et absence de lâcher-prise en vous, si vous avez une certaine colère ou de la violence. Vous oubliez trop souvent ces états qui font partie de votre caractère. Alors nous dirons : le miracle est à portée de main pour chacun d’entre vous ! Libérez-vous ! 

Bien souvent nous avons tenu en vain ce langage, parce que les humains entendent ce qu'ils veulent entendre, ils ne comprennent que ce qu'ils veulent comprendre ! Ils ont beaucoup de mal à changer leur façon de voir, de vivre et à moduler ou changer leur caractère. La personnalité est là et s'impose beaucoup trop au détriment d'un travail important qui pourrait être fait dans la matière."

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Accueil ~ Enseignements : Amour/Sagesse ~ Travail sur soi ~ Cours de Sagesse ~ Transition ~ Événements ~ Messages des Hiérarchies ~ Divers ~ Exercices ~ Corps et Santé /***/ Clés de sagesse /***/ Forum /***/ Contact /***/ Le site : La carte du site ~ Aide ~ Page de garde ~ /***/ Imprimer ~ Fondements

Faites un pont avec notre site !         Votez pour nous !         Pour plus de confort visuel, téléchargez le navigateur gratuit Firefox