Imprimer la page en noir et blanc  Un coup de main  La carte du site  Faites le pont avec notre site!  Abonnez-vous au flux RSS!   Vous désireriez traduire certains messages ? Contactez-nous!
Nous suggérons aux lecteurs qui découvrent les messages de lire d'abord les fondements.

Messages des Hiérarchies
Messages de plusieurs Etres de Lumière

Je vois notre frère Paix Amour Lumière celui que nous appelons PAL. Il est là pour nous saluer, pour nous encourager.

Il me dit :

«  Quoiqu’il arrive, ne baissez jamais les bras ! Restez toujours fièrement sur ce merveilleux chemin de lumière. Depuis de nombreuses années je chemine avec vous, je vous accompagne, parfois vous ressentez ma présence, vous entendez mes paroles, mais j’ai souvent été silencieux et cependant j’étais près de vous.

Je suis très attentif à votre avancement et j’œuvre en permanence afin que vous restiez bien stables sur le chemin qui est le vôtre, sur le chemin de lumière qui vous mène à votre propre réalisation.

Vous avez parfois l’impression que votre route est bouchée, que vous ne voyez plus ni la Lumière ni l’Amour, et même que vous régressez. Je vous dis ceci : la Lumière et l’Amour sont toujours sur votre route, vous avez simplement des moments de lassitude.

Regardez le grimpeur ! Il a décidé de monter jusqu’au sommet de la montagne parce qu’il sait qu’au sommet il aura une vue merveilleuse, qu’il aura aussi de grandes joies dont celle d’avoir pu, malgré des efforts considérables, atteindre son but. Vous êtes ce grimpeur, parfois le chemin est rude, parfois vous avez envie de renoncer, parfois vous vous asseyez sur le bord du chemin.

Cependant l’appel du sommet est tellement fort que vous recommencez votre marche, parfois par petites étapes, et vous ne renoncerez jamais. Même si votre propre montagne est rude, si le chemin est difficile, vous vous arrêterez parfois pour vous reposer, parfois vous aurez des doutes quant à la possibilité d’atteindre votre but, mais courageusement vous reprendrez la route, parce que vous savez que c’est au sommet que vous trouverez la Sagesse, l’Amour et la Lumière.

Le sommet de la montagne est à l’intérieur de vous. Chacun de vos actes, chacune de vos pensées vous font avancer sur ce chemin. Vous pouvez le vivre d’une façon matérielle en faisant effectivement de l’escalade sur une montagne, mais vous pourrez le vivre beaucoup plus intensément à l’intérieur.

Quand vous aurez gravi votre propre montagne, vous retrouverez votre Etre Divin ; il vous attend sagement, avec patience, car il sait que vous le retrouverez.

Moi, Paix Amour Lumière, je vous prendrai la main pour vous aider à monter afin que vous puissiez avoir le courage qui vous manque parfois. Surtout ayez conscience que vous ne serez jamais seuls sur ce chemin. Bien sur nous ne sommes pas de matière, mais l’énergie est plus précieuse que la matière parce que votre matière est énergie, et que notre énergie a beaucoup plus de puissance, beaucoup plus d’Amour parce qu’elle n’est limitée par rien.

Je vous accompagnerai encore et encore, jusqu’à ce que chacun de vous ait atteint son propre sommet et soyez certains qu’avant la fin des études que vous devez faire sur votre planète, vous aurez atteint votre propre sommet ».

Il me montre contrairement à ceux qui font cette marche vers le sommet en tant que terrien et en tant que matière, vous, vous ferez les derniers mètres en courant, parce que vous ressentirez déjà l’énergie extraordinaire, cette énergie divine qui vous attend.

Je vois maintenant, notre frère Ilis, cet être merveilleux de Bonté et d’Amour ; il est si beau ! Il est tellement près de moi que je pourrais le toucher. Il a une peau bleutée avec un rayonnement léger et il nous sourit, il a d’immenses yeux.

Il nous dit :

« C’est avec une immense joie que je vous adresse quelques mots. Que mon immense Amour vous accompagne, que mon immense Amour vous donne la force quand elle vous manque. Je peux vous comprendre par ce que je ressens profondément vos doutes, vos souffrances ; j’aime profondément les hommes de la Terre, j’ai une immense compassion pour eux et mon plus cher désir, comme celui de mes frères, est de vous aider, de vous tendre la main, de vous aider à gravir les quelques marches qui vous restent avant d’atteindre la félicité ».

Bientôt je repartirai sur mon monde qui fait partie des Pléiades, mais je ne repartirai pas avant d’avoir terminée ma mission auprès de mes frères terriens.

Je vous donne tout mon Amour et, comme vous pourriez dire sur Terre, mon immense tendresse. »

Un nouvel être se présente. Il me dit  :

« Je suis venu fréquemment mais je ne me suis pas souvent manifesté. Je suis celui que vous avez appelé Espoir et je voudrais vous demander de faire appel à moi le plus souvent possible, lorsque vous avez l’impression que votre avenir est bouché et que vous n’allez pas vous en sortir, lorsque vous êtes dans la tristesse. Appelez moi !

Je suis celui qui redonne la force, celui qui redonne l’espoir, bien évidemment, et à mon tour, je viens vous donner le meilleur de moi-même, je viens vous donner l’espoir qui vous manque parfois, je viens vous donner la joie qui est la mienne. Faites appel à moi !

Enfants de la Terre, faites appel à tous ceux qui sont à votre service, parce que nous, vos Frères de Lumière, sommes là pour vous aider. Vous ne nous sollicitez que très rarement alors que nous pouvons tellement faire pour vous !

Je vous envoie tout mon amour, toute ma force et toute ma lumière. »

Je vois maintenant un être que je n’ai jamais vu il est assez curieux d’ailleurs, et je ne sais pas d’où il vient. Je vais essayer de vous le décrire.

Il est vert, mais un beau vert émeraude très lumineux. Il a une tête toute ronde, un corps tout rond, je vois ce que j’ai l’impression d’être de petites jambes mais je vois surtout ses yeux qui pénètrent, qui lisent dans l’âme, ses yeux qui guérissent les tristesses, les douleurs du cœur.

Il me dit :

« Je viens du plus profond de l’Univers, je fais partie des êtres qui viennent aider les êtres qui souffrent dans la matière. »

Je ne sais pas si c’est son nom mais j’entends « Yole ».

« Notre rôle, parce que nous sommes nombreux, est de travailler sur les corps de matière.

Lorsque vous avez trop de souffrances dans votre corps, pensez à moi, visualisez moi tout simplement comme l’a décrit notre canal car c’est comme cela que je veux me montrer à vous, comme un petit bonhomme d’un magnifique vert, avec une tête et un corps tout ronds, des yeux merveilleux qui lisent au plus profond de votre âme et qui soignent également votre corps. »

Yole me dit qu’il vient de l’amas de La Lyre, d’une toute petite planète qui n’a pas la densité de la matière.

Je le vois toujours d’une merveilleuse luminosité. Il me dit ceci :

« Ma forme réelle n’est pas celle que j’ai montrée à notre canal, mais n’oubliez pas, enfants de la Terre, qu’une conscience peut s’habiller de mille et une formes. Je vous laisse, mais j’ai déposé quelque chose de précieux en vous. »

Je sens énormément de joie, comme si nos Frères invisibles, tout du moins visibles pour ce que nous sommes, étaient dans la joie, comme en fête, je ne comprends pas leur joie. Est-ce que cette joie correspond aux Enfants de la Terre ?

« Oui, cette joie correspond aux Enfants de la Terre, parce que nous savons que très bientôt ils seront libérés de la souffrance. Cette joie est puissante et forte en nous parce que bientôt nous savons que les voiles tomberont, qu'ils se retrouveront eux-mêmes, qu'ils se reconnaîtront et qu'ils se reconnaîtront également les uns et les autres, au-delà de la forme.

L’Univers est en joie, tout chante, tout honore l’immense transformation. Pouvez-vous seulement imaginer ce que peut-être l’univers en joie ? Vous êtes tellement dans la pesanteur, dans l’obscurité par rapport à nous qui sommes dans la Lumière !

Cependant votre cœur et votre conscience supérieure peuvent se libérer de cette obscurité pour venir fêter avec nous l’avènement. Vous vous libérez très souvent pendant votre sommeil et vous nous retrouvez. Parfois bien évidemment, après cette immense joie que vous avez lorsque vous êtes sur nos plans, il est bien difficile, le matin, de réintégrer la vie dans la matière. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.
Accueil ~ Enseignements : Amour/Sagesse ~ Travail sur soi ~ Cours de Sagesse ~ Transition ~ Événements ~ Messages des Hiérarchies ~ Divers ~ Exercices ~ Corps et Santé /***/ Clés de sagesse /***/ Forum /***/ Contact /***/ Le site : La carte du site ~ Aide ~ Page de garde ~ /***/ Imprimer ~ Fondements

Faites un pont avec notre site !         Votez pour nous !         Pour plus de confort visuel, téléchargez le navigateur gratuit Firefox