Imprimer la page en noir et blanc  Un coup de main  La carte du site  Faites le pont avec notre site!  Abonnez-vous au flux RSS!   Vous désireriez traduire certains messages ? Contactez-nous!
Nous suggérons aux lecteurs qui découvrent les messages de lire d'abord les fondements.

Divers
Les pyramides et le Sphynx

18/03/2006

Question : Frères de Lumière, je voudrais évoquer le voyage, l’aventure en Egypte si chère à votre canal. Elle a perçu son passage dans le Sphinx et a souvent parlé d’un cylindre. Lorsque les archéologues ont ouvert le Sphinx en 1979, pour éviter de s’enfoncer ils ont créé une ouverture à l’arrière et à l’intérieur ils ont pu observer plusieurs choses surprenantes : d’une part des colonnes qui prouvent qu’il y avait un temple sous le Sphinx et deux ouvertures effondrées dont une semble aller vers la pyramide de Kheops et l’autre vers celle de Khephren.

Que signifie ce cylindre ? Ces ouvertures vers les grandes pyramides prouvent-elles qu’il s’agit de pyramides d’initiation ? Pouvez vous nous éclairer ? Merci  !

Je suis prise dans un immense tourbillon ! Je vois défiler beaucoup de choses autour de moi ! Je me trouve maintenant dans cette période appelée l’Egypte pharaonique. Je vais au-delà maintenant ! Ils me montrent la construction de ce que nous appelons les pyramides. J’ai beaucoup d’émotion parce que je ressens dans mon corps, dans mon cœur, dans mon âme, cette période qui pour moi a une grande importance.

Je suis maintenant projetée ailleurs, sur cette planète mais ailleurs ! Je me trouve en Atlantide. Je vois des êtres venir vers moi. Ils me disent :

« Maintenant laisse-toi guider ! Nous allons te raconter un tout petit peu l’histoire de ce que tu appelles l’Egypte et qui est chère à ton cœur !

Une partie d’initiés de l’Atlantide dont nous faisons partie ont reçu l’injonction de créer un pont, un lieu particulier sur la terre d’Egypte. »

Je vois un être très grand, plus grand que la moyenne des hommes actuels. Il fait plus de deux mètres ! Il a une connaissance extraordinaire et fait partie des Fils du Soleil. Il appartient à ce monde mais il est relié à Sirius. Il me dit :

« Nous avons été avertis qu’il y aurait de grandes transformations sur cette planète. Ces transformations font partie de la fin d’un cycle. Votre planète vit toujours des fins de cycles, et nous avons pour mission de protéger une certaine connaissance.

En Atlantide, il existait aussi des pyramides encore plus belles que celles qui ont été crées en Egypte. Celles-ci n’ont pas du tout été construites comme le supposent vos chercheurs, mais nous ne parlerons pas de cela !

Nous avons donc été avertis de ce qui allait se passer à la surface, notamment sur notre immense et merveilleuse île. En Egypte, nous avons créé ces pyramides pour mettre à l’abri la connaissance qui sera restituée à votre humanité très bientôt. Nous avons construit ces pyramides de façon à ce qu’elles puissent défier le temps, quoi qu’il arrive ! Nous les avons créées dans des lieux particuliers et les avons entourées d’ondes particulières que les humains ne peuvent pas ressentir mais qui sont réelles. »

Maintenant, toujours accompagnée de ce grand être, je pénètre à l’intérieur de la pyramide de Kheops. Ils me disent :

« Cette pyramide n’a jamais été un tombeau ! Non seulement elle a été un centre initiatique, mais elle a aussi été un passage vers d’autres dimensions, vers d’autres mondes. Elle a été un passage pour aller sur d’autres planètes. Elle comporte des portes invisibles pour les hommes et n’ont pas encore été réactivées. »

Il me mène maintenant au-delà de la pyramide, beaucoup plus en profondeur. C’est comme si je traversais la matière ! J’ai accès à une grande ville souterraine. Ils me disent :

« Cette ville sera découverte dans un temps futur. Dans cette ville vous découvrirez des trésors qui seront mis à la disposition des êtres de demain, des êtres de cinquième dimension. Ce ne sont pas des trésors technologiques comme vous pourriez le penser, ils sont bien au-delà de ce que vous imaginez ! »

Je ne sais pas bien expliquer ! C’est une sorte de ville où tout est blanc. Il continue à m’entraîner dans une pièce. Dans cette pièce je vois ce qui ressemble à des étagères. Tout est toujours très clair ! La lumière vient de nulle part mais elle éclaire ! Je vois des sortes de livres faits d’un papier que je ne connais pas. Ce n’est pas du parchemin. Ce serait presque comme un genre de plastique, et les lettres sont parfois de couleur dorée, parfois de couleur brune, et d’autres fois elles paraissent lumineuses. Il me montre un des ces livres : ce que je trouve curieux c’est que rien qu’en le tenant dans mes mains je sais tout ce qu’il a à lire dedans ! Je ne connais pas ces lettres ! Elles semblent vivantes ! Elles semblent parler directement à mon cerveau, et je ne sais pas par quel phénomène cela peut se produire ! Il me dit :

« Tout simplement parce que ce n’est absolument pas une technologie humaine, c’est une technologie bien au-delà des technologies humaines ! »

Maintenant il m’emmène dans une autre salle, toujours en profondeur. Dans cette salle je vois un magnifique cylindre. C’est un cylindre de lumière blanche qui monte, qui monte et qui traverse la matière. Je ne sais pas jusqu’où il monte, mais pour moi il traverse ce que je pourrais appeler le plafond. Il ne me dit pas à quoi il sert !

Je descends encore, et je vois une eau très limpide, très claire. Je ne vois personne ! Tout est vide pour l’instant ! Ce n’est pas un lac parce que c’est beaucoup plus petit, c’est comme une immense mare ! Je ne sais pas décrire ce que je vois ! C’est une eau particulière ! Elle est comme vivante avec des reflets argentés. Je sais que c’est de l’eau, que ce n’est pas une matière différente ! Il me dit :

« Ne la touche pas ! »

Je ne peux pas la toucher, bien sûr !

J’ai toujours l’impression de descendre et je ne sais pas jusqu’où ! Je vois une sorte de feu au milieu d’une pièce. Je ne sais pas non plus ce que cela veut dire ! Ce sont des flammes qui viennent de nulle part ! Ce n’est pas un feu avec du bois, ce sont simplement des flammes ! Il me dit  :

« As-tu compris que ce sont des pièces d’initiation  aux éléments ? Il y a l’eau, le feu, la terre et maintenant il te manque l’air. »

Il m’entraîne encore et toujours avec cette impression de descendre toujours plus bas, toujours plus profond. Et là je sens comme de l’air qui vient de partout, qui pénètre jusqu’au plus profond de ma projection de conscience. Je le ressens presque physiquement dans mon corps qui est si loin de ma conscience ! Il me dit :

« Pourquoi t’ai-je montré tout cela qui n’a pas grand chose à voir avec la pyramide ? Tout simplement pour la raison suivant :

L’air que tu as senti vient de l’extérieur et inonde toute cette cité merveilleuse. Cette cité est habitée mais tu n’en as pas eu conscience parce que nous n’avons pas voulu te montrer les êtres qui l’habitent car ils ne sont pas dans ta dimension et que cela n’a pas d’importance pour nous.

Maintenant nous allons te montrer autre chose qui est important ! »

Maintenant je remonte vers la grande pyramide. Je m’engage dans un autre couloir, je vois une pièce ronde. Au milieu il y a une sorte de grande stèle, et sur elle brille une couleur bleutée, un crâne de cristal. Il me dit :

« Regarde-le bien car il contient des informations considérables et il sera très utile à l’humanité de demain ! A ce moment-là, vous saurez le « faire parler ». Pour l’instant, s’il était découvert à la surface, vous ne sauriez que l’exposer ! A la limite vous feriez de l’argent pour que les êtres viennent le voir ! Vous ne sauriez que le souiller ! Donc il restera dans ce lieu merveilleux, protégé de l’ignorance des hommes jusqu’à ce que l’humanité ait transité.

Tout ce que tu as vu demeurera parce que tout cela appartient à une autre dimension ! Cela n’est pas facile à comprendre et à expliquer, mais dans votre monde, au sein de votre Mère la Terre, il y a des lieux appartenant à deux dimensions, à des dimensions beaucoup plus élevées. Vous comprendrez ce que nous voulons dire plus tard. Pour la conscience humaine il n’est pas facile à comprendre que sur votre Terre de troisième dimension il puisse y avoir des lieux se trouvant en cinquième dimension. Il en est ainsi ! Nous ne vous donnerons pas de plus grandes explications ! »

Maintenant je remonte vers le Sphinx. Il y a des pièces qui vont être découvertes, des objets qu’il sera autorisé de remonter. Ils me montrent le cylindre dont tu as parlé.! Je le vois relativement grand et il est fait d’une matière que je ne connais pas. Je m’approche et j’ai l’impression qu’il est froid. C’est drôle qu’avec la conscience on puisse sentir de la même façon qu’avec les facultés humaines ! Il me dit :

« Les êtres humains ne le comprendront pas parce qu’il fait aussi partie de ce qui sera donné au monde de demain. Vous découvrirez encore d’autres choses que vous ne comprendrez pas du tout. Certaines choses ne sont appréhendées qu’avec l’esprit et non avec le mental et l’intellect ! 

Nous, les êtres qui avons vécu en Atlantide, avons créé cette base gigantesque en Egypte. Ce que vous voyez des pyramides Kheops, Khephren, et des autres n’est qu’une toute petite partie de ce que nous avons créé ! Nous avons gardé très précieusement la Connaissance.

Nous savions que notre monde serait détruit, nous savions que beaucoup d’autres civilisations seraient détruites, et nous avons fait ce qu’il fallait pour que la Connaissance demeure ! Cela peut être considéré comme l’histoire immense de l’humanité depuis la création de cette sphère, depuis la création de ce magnifique laboratoire qui s’appelle planète Terre. »

Je sors maintenant à l’extérieur et ce que je vois est étonnant ! Autour du Sphinx et vers les pyramides je vois des arbres, je vois de l’eau très proche, je vois un environnement complètement différent de l’environnement actuel. Il n’y a pas tout ce sable, il n’y a pas de désert, et bien sûr il n’y a pas cette ville ! Tout est en harmonie ! C’est comme un immense îlot de survie, comme un immense refuge de la connaissance des êtres qui ont peuplé ce monde depuis l’Atlantide, depuis le continent de Mu et bien avant.

« Tout doit être conservé, mais pas de façon humaine, car chaque être pourra retrouver cela ! Même s’il a la Connaissance en lui, il pourra faire ces voyages vers ce qu’à été l’humanité depuis la création de ce monde. Cela lui donnera aussi la possibilité d’aller au-delà de ce monde, de parcourir l’Univers, et soyez certains que vous n’avez pas besoin de créer des vaisseaux, que vous n’avez pas besoin d’outils quels qu’ils soient, que votre esprit peut tout créer ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Accueil ~ Enseignements : Amour/Sagesse ~ Travail sur soi ~ Cours de Sagesse ~ Transition ~ Événements ~ Messages des Hiérarchies ~ Divers ~ Exercices ~ Corps et Santé /***/ Clés de sagesse /***/ Forum /***/ Contact /***/ Le site : La carte du site ~ Aide ~ Page de garde ~ /***/ Imprimer ~ Fondements

Faites un pont avec notre site !         Votez pour nous !         Pour plus de confort visuel, téléchargez le navigateur gratuit Firefox